Les zones ZFE sont des zones urbaines où la circulation est interdite aux véhicules polluants. Pour s’adapter à cette nouvelle réglementation, mais aussi inscrire leur métier dans une démarche plus durable, de nombreux logisticiens ont opéré la transition énergétique de leur flotte en privilégiant des véhicules électriques, écologiques et ultra-connectés. La livraison du futur sera plus durable !

Une nécessité de rendre le transport et la logistique moins polluante

Dans les grandes villes, la circulation est très dense : pour répondre aux besoins des habitants, des commerces de proximité et des activités diverses, plus de 100 000 véhicules de livraison circulent chaque jour à Paris avec près de 300 000 livraisons ou enlèvements quotidiens (ce qui représente ⅓ de toutes les livraisons réalisées Île-de-France). C’est ce qui explique que les poids lourds et les véhicules utilitaires légers soient émetteurs de 38 % des émissions de particules fines et d’oxydes d’azote du trafic routier. Ce dernier est lui-même responsable de près de la moitié des émissions de polluants atmosphériques à Paris.

Des consommateurs plus sensibles aux questions environnementales

Les consommateurs et cyberconsommateurs sont de plus en plus soucieux des conséquences de leurs achats sur l’environnement. Ils demandent des solutions de livraison plus responsables, qui seraient moins émettrices de dioxyde de carbone et d’azote. Les professionnels doivent donc mettre en place une logistique du dernier kilomètre écologique : emballages plus adaptés à la taille des produits, réduction des déchets, véhicules plus responsables (vélos, triporteurs, voitures électriques et coursiers piétons), etc. L’essor de ces modes de transport verts et silencieux va révolutionner le secteur, surtout dans les centres-villes après 19 heures et le week-end. Le but ? Offrir une meilleure qualité de l’air et un environnement sonore plus calme. 

Un engagement réel de la part des acteurs de la logistique

Depuis plusieurs années, des expérimentations de livraisons silencieuses de nuit sont réalisées par de grands groupes de la logistique. La logistique urbaine du futur s’appuie sur de nombreux axes d’amélioration pour limiter son impact sur l’environnement : mutualisation des flux, stockage et consignes, livraison en électrique, rationalisation des tournées, aires de livraison, etc. Ces solutions sont encouragées par les pouvoirs publics, qui lancent eux-mêmes des appels à projets pour stimuler la recherche et le développement dans le domaine de la logistique durable.

Les engagements de Star Service pour une livraison écologique

Star Service est un acteur engagé et responsable : nous mettons tout en œuvre pour rendre la logistique de demain neutre en carbone et plus durable. L’innovation fait partie de l’ADN de notre entreprise et nous proposons des solutions innovantes pour favoriser le changement vers un monde plus vert. Notre responsabilité environnementale ne se fait toutefois pas au détriment de la performance : nous continuons de répondre aux attentes de nos clients avec efficacité tout en réalisant des livraisons propres (775 000 livraisons propres en 2019). Nous disposons d’une flotte de plus de 250 véhicules électriques et camions GNV avec une politique de renouvellement régulier. Nous utilisons des outils informatiques pour optimiser les tournées et tous nos chauffeurs sont formés à l’éco-conduite. Star Service met en avant une réflexion globale autour de la livraison dernier kilomètre et nous travaillons sur chaque maillon de notre chaîne de distribution.

En implémentant ces transformations dans notre propre entreprise et en participant au développement de bornes de recharge électrique à Paris, Star Service participe activement à construire la logistique de demain : elle se veut plus durable, plus propre, plus respectueuse de la vie humaine et de l’environnement.